Grande variation des fonctions cognitives dans la maladie de Gaucher de type 3

À retenir

  • L’intelligence varie grandement dans la maladie de Gaucher de type 3, à la fois d’une personne à l’autre et chez une même personne dans le temps.

Pourquoi est-ce important

    La définition de mesures pertinentes de l’efficacité, comme le quotient intellectuel (QI), et son évolution dans le temps, constitue un obstacle essentiel au développement de nouveaux traitements des troubles neurologiques.