L’arthrodèse intersomatique par voie transforaminale peut nécessiter des chirurgies de reprise par opposition à la fusion postéro-latérale seule

À retenir

  • L’arthrodèse intersomatique par voie transforaminale (TLIF) quadruple la probabilité de la nécessité de recourir à des interventions chirurgicales supplémentaires chez les patients subissant une fusion postéro-latérale (PLF) pour le spondylolisthesis lombaire dégénératif par rapport à une PLF isolée.

Pourquoi est-ce important

  • La technique d’arthrodèse optimale pour réduire au minimum la nécessité d’une reprise ou de chirurgies du dos supplémentaires est inconnue.