Protéine translocatrice mitochondriale : un biomarqueur non invasif potentiel pour les patients atteints d’une maladie mitochondriale ?

À retenir

  • L’imagerie par tomographie par émission de positons (TEP)/imagerie par résonance magnétique (IRM) avec des radioligands de la protéine translocatrice (TSPO), présente sur toutes les cellules du cerveau, permet de détecter les pathologies mitochondriales du cerveau. Plus particulièrement, une corrélation positive a été observée entre le potentiel de liaison du radioligand anormal et la sévérité clinique.

Pourquoi est-ce important ?

  • La TSPO est localisée sur la membrane mitochondriale externe dans les types de cellules du cerveau et peut servir de biomarqueur in vivo potentiel de la maladie mitochondriale.

  • Les résultats de cette étude suggèrent que l’imagerie par TEP/IRM avec des radioligands de la TSPO a le potentiel d’être un biomarqueur non invasif du système nerveux central affecté par la maladie mitochondriale et la progression de la maladie associée.