Différences de volume des noyaux thalamiques entre des personnes migraineuses et des sujets sains

À retenir

  • Les personnes atteintes de migraine sans aura affichaient des volumes de noyaux thalamiques différents, par rapport aux sujets sains, et plus particulièrement au niveau du noyau antéroventral, du corps géniculé médial et du noyau parafasciculaire.

Pourquoi est-ce important

    Ces résultats pourraient améliorer notre compréhension de la pathogenèse sous-jacente de la migraine.