Équipements de téléconsultation pour l’AVC et prise en charge de l’AVC ischémique aigu

À retenir

  • Les personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu traitées dans un hôpital ayant la capacité à effectuer une téléconsultation pour l’AVC étaient plus susceptibles de recevoir un traitement par reperfusion, et leur mortalité était inférieure 30 jours après l’AVC. Le bénéfice de mortalité a été perdu 6 mois après l’AVC.

Pourquoi est-ce important

  • La recanalisation rapide chez les patients victimes d’un AVC ischémique aigu réduit significativement le handicap et la mortalité. Les patients éligibles à une thrombolyse ou à une thrombectomie doivent être identifiés rapidement afin de réduire le délai entre l’arrivée à l’hôpital et l’injection, et d’améliorer les résultats, mais, dans de nombreux hôpitaux, l’expertise nécessaire en matière d’AVC fait défaut.

  • La possibilité de recourir à la téléconsultation pour l’AVC permet aux hôpitaux ne disposant pas de cette expertise sur site d’avoir accès à des spécialistes hors site pour des consultations vidéo en temps réel afin d’aider à évaluer le patient et de guider la prise en charge. Il est possible que les hôpitaux bénéficiant des services de téléconsultation pour l’AVC aient amélioré les profils de prise en charge et les résultats des patients.