Déclin cognitif subtil identifié par analyse longitudinale à un stade préclinique de la maladie d’Alzheimer

À retenir

  • Un déclin cognitif subtil augmente le risque de progression de la maladie chez les sujets adultes cliniquement sains présentant une concentration élevée en peptide bêta-amyloïde (Aβ).

Pourquoi est-ce important

  • Il est nécessaire d’établir des mesures de critères d’évaluation cliniquement pertinentes dans les essais de prévention secondaire afin de limiter le déclin de la cognition chez les personnes asymptomatiques exposées à un risque de maladie d’Alzheimer (MA).

  • À l’avenir, une analyse longitudinale du déclin cognitif subtil pourrait être un indicateur indirect de la progression de la MA et du déclin fonctionnel dans les essais de prévention secondaire.