La morphométrie striatale comme indicateur de la maladie de Parkinson

À retenir

  • La segmentation et l’analyse du striatum peuvent améliorer la caractérisation de la maladie de Parkinson (MP).

Pourquoi est-ce important

  • Actuellement, il n’existe pas de biomarqueurs précis de la MP ; cette étude évalue comment l’analyse morphométrique du striatum peut fournir pour la première fois des informations sur le diagnostic de la MP et son évolution.