Hypotension intracrânienne spontanée et syndrome parkinsonien

À retenir

  • Un patient chez lequel on a identifié un syndrome parkinsonien léger présente une hypotension intracrânienne, et l’intervention chirurgicale pour corriger cet état a permis de résoudre les symptômes du syndrome parkinsonien.

Pourquoi est-ce important

    L’hypotension intracrânienne peut prendre la forme de troubles du mouvement et peut survenir même s’il n’y a pas de céphalées ou d’antécédents de traumatisme crânien rapportés.