La tomodensitométrie simplifiée est utile pour statuer sur une éventuelle angiopathie amyloïde cérébrale dans l’hémorragie intracérébrale lobaire

À retenir

  • Les critères simplifiés de tomodensitométrie (TDM) d’Édimbourg semblaient cliniquement utiles pour prédire une angiopathie amyloïde cérébrale (AAC) chez les patients présentant une hémorragie intracérébrale (HIC) lobaire.

Pourquoi est-ce important

  • Il est essentiel de caractériser avec précision le diagnostic d’HIC pour une prise en charge appropriée aiguë et à long terme, mais l’évaluation des étiologies des saignements, comme l’AAC, reste difficile chez les personnes présentant une HIC lobaire.

  • L’AAC est associée à un risque > 2 fois plus élevé d’HIC récurrente et nécessite une prise en charge à long terme en comparaison avec d’autres étiologies nécessitant un traitement aigu. Il est donc essentiel de diagnostiquer précocement et avec précision l’AAC pour la prise de décisions thérapeutiques.