La pratique de récupération améliore la mémoire verbale à long terme, mais la stimulation électrique diminue la remémorisation

À retenir

  • La stimulation transcrânienne à courant direct (tDCS) du cortex préfrontal détériore la mémoire verbale à long terme qui est renforcée par la pratique de récupération.

Pourquoi est-ce important

  • On a considéré que la stimulation électrique cérébrale améliorait la mémoire verbale à long terme, toutefois, l’impact peut varier en fonction des techniques comportementales utilisées de façon concomitante.