Progression rapide observée entre une première et une seconde récidive de gliomes avec mutation de l’isocitrate déshydrogénase

Des spécialistes ont découvert que les gliomes à mutation d’isocitrate déshydrogénase (IDH) présentent une progression accélérée, passant d’une évolution indolente à une phase maligne fulminante après une première récidive.