Taux de protéine Quaking dans les maladies inflammatoires démyélinisantes du système nerveux central

À retenir

  • L’expression du variant 5 de la protéine Quaking (QKI-5) était régulé à la baisse dans le sang de personnes atteintes de maladies inflammatoires démyélinisantes du système nerveux central (SNC) et pourrait jouer un rôle dans le processus de remyélinisation.

Pourquoi est-ce important

    La neuromyélite optique (NMO) et la sclérose en plaques (SEP) sont des maladies démyélinisantes provoquées par une inflammation qui engendre des atteintes oligodendrocytaires. Très peu de traitements visent à traiter la démyélinisation en stimulant le processus de remyélinisation et à favoriser la prolifération/différenciation des oligodendrocytes au site de la lésion. Les résultats de cette étude montrent la nécessité d’approfondir les recherches afin d’éclaircir le rôle que joue la protéine QKI dans les maladies démyélinisantes.