Biomarqueurs plasmatiques dans la maladie d’Alzheimer à un stade précoce

À retenir

  • Une association des biomarqueurs plasmatiques du peptide β-amyloïde (Aβ) et de la protéine tau phosphorylée (p-tau) permet de détecter efficacement la pathologie Aβ chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer (MA) à un stade précoce.

Pourquoi est-ce important

  • Le liquide céphalorachidien (LCR) et les biomarqueurs d’imagerie ont été utilisés pour détecter efficacement les pathologies Aβ et tau dans la MA. La détection des biomarqueurs de la MA dans le sang est difficile, car leurs taux sont faibles.

  • Une méthode abordable et accessible de détection des biomarqueurs sanguins de la MA pourrait faciliter leur utilisation dans les essais cliniques et la pratique clinique.