Biomarqueurs ophtalmiques de la pression intracrânienne

À retenir

  • Les biomarqueurs ophtalmiques et d’imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale sont des indicateurs non invasifs prometteurs de la pression intracrânienne (PIC). Chez les patients présentant plusieurs anomalies des biomarqueurs ophtalmiques ou une association d’anomalies des marqueurs d’IRM et ophtalmiques, une hypertension intracrânienne très élevée doit être suspectée.

Pourquoi est-ce important

  • Malgré l’examen de différentes techniques non invasives, les mesures intracrâniennes invasives restent la pratique standard pour mesurer la PIC.

  • Chez les patients chez lesquels on suspecte une hypertension intracrânienne en soins électifs, on pratique souvent des IRM cérébrales et des évaluations ophtalmiques. Différentes mesures cérébrales et ophtalmiques ont été proposées comme biomarqueurs de la PIC, mais pas testées de manière exhaustive.