Nouveau marqueur pour l’imagerie à résonance magnétique pour l’oxygénation tissulaire et les lésions ischémiques dans l’AVC

À retenir

  • L’accélération de la relaxation longitudinale sous hyperoxie provoquée (induite par hyperoxie ÄR1), mesurée par une nouvelle méthode d’imagerie à résonance magnétique (IRM) est corrélée à une oxygénation tissulaire et à des lésions dans un modèle d’AVC ischémique (AVC-I) et pourrait constituer une alternative plus directe à l’IRM fondée sur l’oxygénation du sang largement utilisée.

Pourquoi est-ce important

  • L’IRM fondée sur l’oxygénation du sang est limitée par la vulnérabilité du champ magnétique à divers facteurs et aux difficultés de calcul de la pression partielle de l’oxygène tissulaire (PtO2).