neurodiem-image

Évolution de la neuro-ophtalmologie : ce que l’augmentation spectaculaire de l’utilisation des téléconsultations médicales signifie pour la prise en charge

Après que la pandémie de COVID-19 a frappé en 2020, le recours à la prise en charge virtuelle par les neuro-ophtalmologistes a été 17 fois plus important. La spécialité, comme beaucoup d’autres en neurologie, a bel et bien été modifiée, pour le meilleur.

La pandémie nous a forcés à accélérer massivement le passage à la prise en charge virtuelle, ou téléconsultation médicale, et à développer des moyens de l’appliquer de manière appropriée afin de pouvoir continuer à permettre aux patients d’accéder à des soins efficaces.1,2 Les leçons apprises, ainsi que les innovations continues en matière de santé numérique, ont abouti à une série d’articles publiés dernièrement, émettant des recommandations en matière de téléconsultation médicale de neuro-ophtalmologie pendant la pandémie de COVID-19 et au-delà.2-5

Représentation graphique de l’augmentation

Avant de consulter ces recommandations, examinons rapidement les données sur la croissance exponentielle du passage à la prise en charge neuro-ophtalmologique virtuelle publiées dernièrement. En tout, 208 neuro-ophtalmologues en activité (81,3 % aux États-Unis) ont participé à une enquête en ligne envoyée aux membres de la Société nord-américaine de neuro-ophtalmologie (North American Neuro-Ophthalmology Society, NANOS).2