L’imagerie motrice améliore l’observation en action des mouvements des mains dans la maladie de Parkinson

À retenir

  • Utilisation de l’imagerie motrice (IM, représentation d’images et de sensations associées au mouvement) en même temps que la réalisation de l’observation d’une action (OA) améliore la capacité des personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) à imiter des mouvements des mains observés.

Pourquoi est-ce important

  • Cette étude indique que l’OA avec l’IM peut être une option thérapeutique à domicile valide en complément des thérapies pharmacologiques des personnes souffrant de la MP.