Le retour à une cognition normale après des troubles cognitifs légers est lié à la préservation de la structure corticale et du métabolisme du glucose

À retenir

  • Les personnes atteintes de troubles cognitifs légers qui reviennent à une cognition normale ont une meilleure préservation de la fonction cognitive, de la structure corticale et du métabolisme que les personnes qui ne reviennent pas à la normale.

Pourquoi est-ce important

  • Les mécanismes qui sous-tendent le retour à une cognition normale après un trouble cognitif léger restent inconnus. Cette étude unique a cherché à identifier les caractéristiques clinico-pathologiques des personnes ayant retrouvé une cognition normale, en utilisant les données cliniques et d’imagerie cérébrale in vivo provenant de trois cohortes longitudinales bien établies.

  • Cette nouvelle étude fournit des informations importantes pour le pronostic des troubles cognitifs légers, qui pourraient contribuer à identifier les facteurs préservant la fonction cognitive et à développer des thérapies de préservation de la fonction cognitive pour les personnes atteintes de troubles cognitifs légers.