La migraine chez la femme : la génétique permet-elle de mesurer son impact ?

À retenir

  • Des femmes présentant en même temps un polymorphisme rs4680 Val158Met Met/Met et une migraine chronique pourraient avoir un risque accru de connaître des symptômes neurologiques associés à la migraine.

Pourquoi est-ce important

  • L’identification d’un facteur de risque génétique pour les symptômes associés à la migraine pourrait aider les médecins à évaluer les individus affectés.