Mesure du déficit dans la paralysie supranucléaire progressive

Mesure du déficit dans la paralysie supranucléaire progressive

  • Des changements longitudinaux dans la tomographie à émission de positron de la protéine tau (tau-TEP) à l’aide du radioligand [18F]AV-1451 n’ont pas été corrélés à des changements de la sévérité de la maladie dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP).

Pourquoi est-ce important

  • La faible performance longitudinale de l’imagerie [18F]AV-1451 tau-TEP par rapport aux mesures par IRM classique de l’atrophie du mésencéphale indique qu’à l’heure actuelle, cette dernière est une évaluation plus appropriée d’un changement longitudinal dans les études cliniques sur la PSP.