Neurographie par résonance magnétique pour cartographier les lésions nerveuses périphériques chez les patients atteints de polyneuropathie alcoolique

À retenir

  • La neurographie par résonance magnétique (NRM) a permis de détecter des lésions nerveuses périphériques chez des patients souffrant de dépendance à l’alcool ayant ou non reçu un diagnostic clinique de polyneuropathie alcoolique (PNA).

Pourquoi est-ce important

  • Aux États-Unis, une PNA est diagnostiquée chez 25 à 66 % des patients souffrant de dépendance à l’alcool. La PNA est une polyneuropathie d’évolution lente caractérisée par une prédominance précoce de symptômes sensoriels suivie d’une faiblesse motrice et d’un dysfonctionnement autonome.

  • La norme de référence pour le diagnostic d’une polyneuropathie d’évolution lente est une combinaison de l’examen neurologique et d’études de la conduction nerveuse. Cependant, cette approche présente plusieurs limites bien connues.

  • La NRM haute résolution permet de visualiser les lésions nerveuses périphériques in vivo et constitue une modalité idéale pour caractériser les lésions nerveuses chez les patients atteints de PNA. Cela pourrait permettre de mieux comprendre la pathogenèse de la PNA et de mettre au point un outil de diagnostic plus sensible.