Étude longitudinale de la relation entre le taux plasmatique de peptide amyloïde-β1-42 et les dépôts amyloïdes dans le cerveau

À retenir

  • Dans cette étude longitudinale, de faibles taux plasmatiques de peptide amyloïde-β1-42 étaient associés inversement à des dépôts amyloïdes dans le cerveau chez les personnes dont la fonction cognitive est normale.

Pourquoi est-ce important

    Une analyse de sang prédisant l’étendue des dépôts amyloïdes dans le cerveau pourrait permettre de détecter précocement les personnes présentant un risque élevé de maladie d’Alzheimer.