Latitude et exposition aux rayons ultraviolets B : un facteur prédictif de la gravité de la sclérose en plaques ?

À retenir

  • L’exposition aux ultraviolets B (UVB) contribue à la gravité de la sclérose en plaques (SEP) dans les zones tempérées, en dehors des parallèles à 40o.

Pourquoi est-ce important

  • Il semble y avoir une interaction complexe entre les facteurs génétiques et environnementaux au niveau du développement de la SEP et de la symptomatologie. La latitude est un facteur systématiquement associé au développement de la SEP. On en sait moins sur son rôle dans la gravité des symptômes.

  • La gravité des symptômes de SEP étant hautement variable d’une personne diagnostiquée à l’autre, en comprendre la raison pourrait, à l’avenir, permettre d’optimiser la prise en charge personnalisée de la SEP.