Environnement intrathécal chez les porteurs d’expansion du gène de la huntingtine

À retenir

  • Il y a chez les porteurs d’une expansion du gène de l’huntingtine (HTT), qui ne manifestent pas encore de symptômes moteurs de la maladie de Huntington (MH), un environnement intrathécal pro-inflammatoire, avec des taux élevés d’interleukine (IL)-17 et de lymphocytes Th17.1.

Pourquoi est-ce important

    Cette étude a montré que les lymphocytes Th17.1 sont impliqués dans les stades très précoces de la MH et pourraient constituer une cible thérapeutique utile pour les porteurs d’une expansion du gène de l’HTT.