Récidive d’hémorragie intracérébrale dans des sous-groupes ethniques

À retenir

  • Le risque de récidive d’hémorragie intracérébrale (HIC) est plus élevé chez les patients noirs et asiatiques, et le risque est réduit chez les patients disposant d’une couverture maladie par une assurance privée.

Pourquoi est-ce important

    Peu d’études ont évalué les facteurs associés aux risques de récidive d’une HIC. Comprendre ces risques contribuera à la mise en place de stratégies de prévention.