Les interactions entre le stress, la fréquence cardiaque durant le sommeil et l’anxiété sont influencées par les traumatismes infantiles

À retenir

  • Un stress prolongé entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque moyenne pendant le sommeil ; et les personnes exposées à un traumatisme pendant l’enfance étaient plus vulnérables.

Pourquoi est-ce important

    Les résultats concernant les interactions à l’œuvre entre l’exposition au stress en situation réelle, la fréquence cardiaque pendant le sommeil et l’anxiété peuvent guider la mise au point de mesures de prévention et d’intervention dans le cadre du traitement de l’anxiété.