La qualité de la marche évaluée à l’aide d’instruments est liée à la capacité de marche auto-rapportée dans la sclérose en plaques de stade précoce

À retenir

  • Des personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) et ayant une bonne mobilité rapportent des limitations de la marche au quotidien liées à la fatigue, à des troubles de l’équilibre et à une marche de mauvaise qualité.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les personnes atteintes de SEP rapportent souvent une capacité à marcher limitée malgré l’échelle EDSS de référence indiquant une autonomie de la marche normale.

  • Ces résultats importants suggèrent que les aspects de la qualité de la marche évalués à l’aide d’instruments pourraient être des biomarqueurs suffisamment sensibles pour détecter des troubles subtils, même aux stades précoces de la SEP.