Effets de la migration sur le risque de sclérose en plaques

À retenir

  • Le risque de sclérose en plaques (SEP) est plus élevé chez les migrants nouvellement arrivés en Ontario que chez les résidents de longue durée.

Pourquoi est-ce important

  • D’après les différences de prévalence de la SEP observées entre les régions, les facteurs génétiques et environnementaux joueraient un rôle dans l’apparition de la maladie.

  • Il est essentiel de comprendre les facteurs de risque qui pourraient favoriser l’apparition d’une SEP afin de prévenir la maladie chez des personnes immigrant dans des régions à haut risque.