Identification des altérations du gène CDKN2A associées aux méningiomes récurrents

À retenir

  • Une mutation non décrite du gène CDKN2A p.(Ala148Thr) a été associée de façon significative à la récidive du méningiome et n’a jamais été trouvée dans les méningiomes non récurrents.

Pourquoi est-ce important

    La stratégie de traitement du méningiome repose sur une évaluation adéquate du risque de récidive. Les résultats de cette étude suggèrent que des altérations du gène CDKN2A pourraient être des biomarqueurs de récidive du méningiome.