Comment des maladies précédentes agissent-elles sur le développement d’une sclérose latérale amyotrophique ?

À retenir

  • Les troubles hypermétaboliques constituent un facteur de risque potentiel de sclérose latérale amyotrophique (SLA) tandis qu’un hypométabolisme peut être protecteur.

Pourquoi est-ce important