Hémiatrophie homonyme : caractérisation d’une atrophie des cellules ganglionnaires de la macula dans les voies optiques

À retenir

  • Les lésions rétrochiasmatiques sont associées à une atrophie des cellules ganglionnaires touchant une moitié de la macula, qui se manifeste plus précocement dans l’appareil optique que dans les lésions rétrogéniculées.

Pourquoi est-ce important

  • Les lésions rétrochiasmatiques (situées dans les voies optiques entre le chiasma optique et le cortex visuel) peuvent aboutir à une atrophie.

  • Dans les lésions, l’atteinte de la macula n’a pas été totalement caractérisée, et on ne sait pas à quelle vitesse se produit l’atrophie après le développement des lésions.