Thérapie du VIH : une pénétration plus importante du système nerveux central entraîne-t-elle des troubles cognitifs ?

Des chercheurs suisses ont évalué si une pénétration plus importante du système nerveux central (SNC) par une thérapie antirétrovirale (TAR) est liée à des troubles neurocognitifs (TNC) chez les patients porteurs du VIH.