La génétique peut influencer l’évolution de la démence frontotemporale

À retenir

  • Des mutations du gène de la protéine tau associée au microtubule (MAPT) influencent significativement l’âge d’apparition des symptômes et de décès chez les personnes atteintes de démence frontotemporale.

Pourquoi est-ce important

  • La démence frontotemporale est une maladie hétérogène sur les plans génétique et pathologique, associée à un dysfonctionnement exécutif et comportemental. Un tiers des cas sont d’origine génétique.

  • Même si les caractéristiques cliniques de ces formes génétiques de démence frontotemporale sont bien établies, le lien génétique avec l’âge d’apparition de la démence et la durée de la maladie reste à éclaircir.