Facteurs de risque génétiques de comportement agressif dans le trouble bipolaire au sein de la population de Chinois Han

À retenir

  • Le génotype A/A et l’allèle A du polymorphisme rs2227283 du gène GRIK2 pourraient augmenter le risque de comportement agressif dans le trouble bipolaire chez les Chinois Han.

Pourquoi est-ce important

    Ces observations permettent d’approfondir notre compréhension des facteurs de risque génétiques de comportement agressif dans le trouble bipolaire, ce qui pourrait contribuer à améliorer le diagnostic et les interventions à l’avenir.