Les lacunes dans le traitement préventif de la migraine ont été soulignées

Des lacunes majeures dans le traitement préventif de la migraine ont été soulignées lors de la conférence virtuelle de l’AHS 2021, avec des données suggérant que moins de 10 % des personnes potentiellement éligibles recevaient un traitement préventif.

Le Dr Stephanie Nahas de l’Université Thomas Jefferson (Thomas Jefferson University) à Philadelphie, en Pennsylvanie, aux États-Unis, a présenté les données de l’étude CaMEO, une vaste enquête en ligne sur l’utilisation auto-rapportée des médicaments préventifs et les attitudes à leur égard.