Connectivité fonctionnelle du réseau chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et de troubles du contrôle des impulsions

À retenir

  • La connectivité fonctionnelle dynamique du réseau (dFNC) chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) et de troubles du contrôle des impulsions (MP-TCI) se caractérise par l’engagement fonctionnel de la connectivité locale impliquée dans le système limbique, qui a un impact sur le traitement des émotions et la prise de décisions liée au circuit de la récompense.

Pourquoi est-ce important

    La dFNC permet non seulement d’élucider davantage la physiopathologie des TCI dans la MP, mais indique également que la mesure de la dFNC dans la MP pourrait aider à identifier les personnes présentant un risque élevé de TCI.