Effets des maladies cardio-métaboliques comorbides et du style de vie actif/inactif sur la démence

À retenir

  • Un style de vie actif pourrait retarder l’apparition de la démence de 3,50 années chez les personnes atteintes de maladies cardio-métaboliques (MCM) comorbides, comme le diabète, les maladies cardiaques et l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Pourquoi est-ce important

    L’évaluation de l’effet des MCM comorbides sur la démence pourrait montrer un risque accru, pouvant être atténué grâce à un style de vie actif.