L’âge modère-t-il l’influence des mensonges sur la mémoire ?

À retenir

  • Le vieillissement se traduit par des déficits plus importants du contrôle cognitif et faire face à des mensonges nécessite davantage de ressources cognitives que donner des réponses vraies. Les adultes plus jeunes possèdent une mémoire précise plus importante pour les mensonges que les adultes plus âgés.

En quoi est-ce important

  • La désinformation peut influencer la mémoire qui varie tout au long de la vie. L’âge pourrait modérer l’influence des mensonges, une source de désinformation, sur les processus de la mémoire.