La dépression est associée à un risque accru de maladie vasculaire incidente et de mortalité chez les personnes atteintes de sclérose en plaques

À retenir

  • La dépression dans la sclérose en plaques augmente le risque de syndrome coronarien aigu, de maladie cérébrovasculaire, de maladie cardiovasculaire et de mortalité, toutes causes confondues.

Pourquoi est-ce important

  • Cette étude importante souligne le risque accru de maladie vasculaire incidente et de mortalité chez les personnes atteintes de sclérose en plaques et souffrant également de dépression, ainsi que les effets synergiques de la dépression sur la mortalité, toutes causes confondues. Les résultats suggèrent que le traitement de la dépression chez les personnes atteintes de sclérose en plaques pourrait réduire le risque de maladie vasculaire et de mortalité.