L’incidence de délire est plus élevée dans la démence à corps de Lewy que dans la maladie d’Alzheimer

À retenir

  • Avant et après un diagnostic de démence, l’incidence de délire est plus élevée chez les patients atteints de démence à corps de Lewy (DCL) que chez les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer (MA).

Pourquoi est-ce important

  • Il peut être difficile de différencier le délire de la démence ; un diagnostic de démence précis chez les patients atteints de la DCL pourrait entraîner moins d’interventions inutiles telles qu’un traitement antipsychotique.