Les modifications du fer cortical et de la myéline suggèrent que la pathogenèse de la maladie de Huntington précède l’apparition clinique de 20 ans

À retenir

  • Des modifications microstructurelles précoces du cerveau sont observées chez les porteurs du gène de la maladie de Huntington plusieurs décennies avant l’apparition de la maladie.

Pourquoi est-ce important

    Les investigateurs ont utilisé de nouvelles techniques d’imagerie de pointe pour examiner les modifications microstructurelles précoces du cerveau chez les porteurs du gène de la maladie de Huntington avant l’apparition de la maladie. En montrant que des modifications microstructurelles surviennent de nombreuses années avant l’apparition de la maladie, cette nouvelle étude apporte de nouvelles preuves que le fer cortical et la myéline jouent un rôle important dans la pathogenèse de la maladie de Huntington.