L’atrophie corticale dans la démence à corps de Lewy suit un schéma de signature à épargne hippocampique

À retenir

  • Les patients souffrant de démence à corps de Lewy (DCL) présentent une atrophie corticale étendue qui suit un schéma de signature de type à épargne hippocampique, mais ont moins d’atrophie générale par rapport à ceux souffrant de la maladie d’Alzheimer (MA).

Pourquoi est-ce important

  • Une atrophie structurale moindre suggère que la DCL est due à des changements cérébraux fonctionnels qui sont potentiellement réversibles et sont susceptibles d’être traités par médicaments.