Corrélation de la longueur des télomères des leucocytes et de l’évolution de la maladie de Huntington

À retenir

  • La longueur des télomères des leucocytes (LTL) dans la maladie de Huntington (MH) est corrélée à l’état pathologique, avec une LTL dans le cas de la MH symptomatique (MH manifeste) inférieure à celle des porteurs de mutations (MH pré-manifeste) ou des individus en bonne santé.

En quoi est-ce important

  • Surveiller la LTL chez les patients au stade pré-manifeste de la MH pourrait constituer un biomarqueur pour : surveiller l’évolution de la maladie, prédire l’apparition des symptômes et évaluer les traitements modificateurs de la maladie.