Les arythmies cliniquement pertinentes ne sont pas liées au risque de décès soudain inattendu dans l’épilepsie

À retenir

  • Les personnes souffrant d’épilepsie focale réfractaire ne présentent pas d’arythmies cliniquement pertinentes pouvant être utilisées comme marqueurs de risque de décès soudain inattendu dans l’épilepsie.

Pourquoi est-ce important

    Bien que l’asystolie post-ictale soit associée au décès soudain inattendu dans l’épilepsie, sa faible incidence empêche son utilisation comme biomarqueur de risque. L’absence d’arythmies post-ictales n’appuie pas l’utilisation de moniteurs cardiaques chez les personnes à haut risque de décès soudain inattendu.