Douleur chronique et cognition chez les adultes âgés

À retenir

  • Les adultes âgés (plus de 60 ans) atteints de douleur chronique obtenaient des scores inférieurs à l’évaluation cognitive de Montréal (Montreal Cognitive Assessment, MoCA), par rapport à leurs homologues sans douleur chronique, en particulier dans les domaines de l’attention et des fonctions exécutives.

Pourquoi est-ce important

  • La douleur chronique est un problème important pour les systèmes de santé mondiaux, car elle est difficile à prendre en charge dans la communauté. Des recherches approfondies ont indiqué que la cognition et la douleur pourraient être liées, et plusieurs hypothèses sur cette relation potentielle ont été avancées.

  • La MoCA est un outil de dépistage cognitif bien validé et bien utilisé, aussi bien dans la pratique clinique que dans la recherche. Cependant, à ce jour, une seule étude a examiné le lien entre la douleur chronique et la cognition à l’aide de la MoCA, au sein d’une cohorte d’adultes âgés de 18 à 60 ans ; par conséquent, on ignore si un lien existe chez les adultes âgés.