Des microsaignements cérébraux sont plus susceptibles de se produire chez les personnes âgées et les hommes

À retenir

  • Les personnes âgées et de sexe masculin sont plus susceptibles de présenter un microsaignement cérébral, et des microsaignements antérieurs sont le facteur prédictif le plus fort de microsaignements cérébraux futurs.

Pourquoi est-ce important

    Dans la pratique clinique, ces estimations de l’incidence pourraient contribuer à prédire quelles sont les personnes les plus susceptibles de présenter des microsaignements cérébraux, comme les hommes âgés. Dans les essais cliniques, la charge amyloïde dans le lobe occipital pourrait être utilisée comme biomarqueur pour prédire quels participants présenteront un microsaignement cérébral.