L’atrophie cérébrale dans le variant comportemental de la démence frontotemporale prédit la progression clinique

À retenir

  • Dans le variant comportemental de la démence frontotemporale, les échelles visuelles d’atrophie améliorent la certitude diagnostique de la dégénérescence lobaire frontotemporale sous-jacente.

Pourquoi est-ce important

    Bien que l’atrophie observée à l’imagerie par résonance magnétique étaie le diagnostic de variant comportemental de la démence frontotemporale, son potentiel diagnostique est entravé par une mauvaise reproductibilité. Ces nouveaux résultats laissent envisager que les échelles visuelles d’atrophie, largement disponibles dans la pratique clinique, augmentent la certitude diagnostique de la dégénérescence lobaire frontotemporale sous-jacente.