Biomarqueurs sanguins pour la prédiction de la maladie d’Alzheimer et de la démence : étude en centre de mémoire

À retenir

  • Chez les patients en situation réelle, atteints de trouble cognitif subjectif (TCS) et de trouble cognitif léger (TCL), les biomarqueurs sanguins de la MA et de la neurodégénérescence sont corrélés avec la pathologie sous-jacente, mais ajoutent peu aux modèles de prédiction du risque de démence à 5 ans.

Pourquoi est-ce important

  • Les biomarqueurs sanguins pour la classification de la MA ont été largement utilisés dans les essais cliniques, générant des résultats cohérents. Leur utilisation dans des populations de patients en situation réelle reste à valider.

  • Ces résultats faciliteront la sélection des patients pour d’autres analyses de biomarqueurs dans un contexte clinique.