Évaluation des facteurs pronostiques chez de jeunes enfants atteints d’un médulloblastome appartenant à un sous-groupe moléculaire spécifique

À retenir

  • Les données de survie des jeunes enfants ayant un médulloblastome avec activation de la voie de signalisation Sonic Hedgehog (SHH) sont significativement meilleures que celles des jeunes enfants atteints d’un médulloblastome de groupe 3/groupe 4.

Pourquoi est-ce important

  • Comprendre quels sous-groupes moléculaires du médulloblastome répondent bien aux stratégies thérapeutiques sans recours à la radiothérapie peut permettre d’éviter un usage non nécessaire de cette dernière.

  • Ces données peuvent également permettre aux médecins de décider d’intensifier un traitement s’il y a peu de chances que les stratégies thérapeutiques sans recours à la radiothérapie améliorent les résultats pronostiques.