Analyse du déclin des résultats de l’efficacité dans l’AVC en phase aiguë entre les études sur l’animal et les essais chez l’homme

À retenir

  • Entre les études expérimentales et les essais cliniques de phase précoce, et entre ces essais et les essais cliniques de phase III, il y a une diminution progressive de l’efficacité des traitements de l’accident vasculaire cérébral (AVC) en phase aiguë, expliquée par un biais de publication, le non-respect des critères de qualité, les différences significatives de méthodologie et la faible puissance des études expérimentales et des essais cliniques de phase précoce.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les traitements de l’AVC en phase aiguë qui montrent des résultats prometteurs dans les études sur l’animal échouent en majorité dans les essais cliniques de grande envergure.

  • En comprenant mieux cette tendance et les facteurs y contribuant, le développement de meilleurs essais cliniques et potentiellement de nouveaux traitements en sera facilité.